Vous êtes ici

Point Presse

Les dépistages menés par l’A.P.O.O.B. (Association Professionnelle des Opticiens et Optométristes de Belgique) montrent que 20% de la population active possède une vue insuffisante !

En amont de la "Semaine de la Vision" prévue du 10 au 22 octobre 2016, une opération qui invite le grand public à faire tester sa vue gratuitement auprès de 500 opticiens agréés, l’A.P.O.O.B. a mené un dépistage qualitatif auprès de 100 personnes actives, âgées de 20 à 60 ans. Le but était de déterminer si la population active possède une bonne vue ou porte déjà une correction visuelle adéquate.

Les résultats des dépistages interpellent :

  1. 20% des personnes dépistées possèdent une mauvaise vision ou une vision insuffisante et elles l’ignorent.
  2. Les troubles les plus fréquents portent sur 1 œil, qui souffre d’une perte d’acuité par rapport à l’autre.
  3. La plupart des personnes consultent très peu leur ophtalmologue. Leur dernière consultation remonte à 5 ans, 10 ans, 15 ans ou jamais.
  4. Ces dépistages montrent que la population active devrait se rendre plus vite chez l’opticien ou l’ophtalmologue pour faire tester sa vision régulièrement. Une vision mauvaise ou insuffisante peut engendrer de nombreux risques, tant sur le plan de la santé (problèmes d’apprentissage chez les enfants, problèmes de concentration, maux de tête, etc.) que de la sécurité à cause de réflexes réduits ou ralentis au volant, par exemple.

Chez les personnes qui ne voient bien que d’un seul œil, la perception de la profondeur se dégrade ou disparaît. Les plaintes faisant état de maladresse ou d’inaptitude dans la pratique de certains sports ou loisirs ont souvent pour origine une vision binoculaire (utilisation simultanée des deux yeux) de mauvaise qualité ou insuffisante.

Les dépistages ont été menés auprès de 100 personnes actives dans de grandes entreprises belges. Elles avaient entre 20 et 60 ans et environ 60 personnes testées portaient déjà des lunettes. Pourtant, il s’est avéré qu’entre 1 participant sur 5 et 1 participant sur 4 possédait une vue insuffisante, même avec ses verres correcteurs actuels.

Les tests suivants ont été menés :

  • vision de loin : monoculaire (chaque œil séparément)
  • test de la phorie : les deux yeux fonctionnent-ils bien ensemble
  • vision de près : les deux yeux sont contrôlés ensemble
  • test de la fusion : les deux yeux fonctionnent-ils ensemble

Conclusions :

  1. Les gens doivent faire tester leur vision plus rapidement et plus souvent, surtout à partir de 45 ans.
  2. La qualité de votre vue augmente sensiblement votre qualité de vie.
  3. Equiper vos yeux de verres correctifs adéquats n’amènera pas du tout votre vue à se dégrader plus rapidement. Au contraire, vous souffrirez moins vite de fatigue visuelle, vous serez plus performant au travail et dans vos loisirs, par exemple dans la pratique d’un sport, et vous serez plus en sécurité sur la route.

Nous sommes responsables de notre propre conduite sur la route. Autrement dit, nous devons être attentifs aux autres et tenir compte de leur présence.

La prévention routière dépasse le seul respect des règles du code de la route et exige plus que l’optimalisation des infrastructures. La prévention routière demande une attention constante, de l’implication et des réactions concrètes. A cet égard, il est donc indispensable de pouvoir compter sur une bonne vision !

La Semaine de la Vision se tiendra du 10 au 22 octobre

Chacun est invité à faire contrôler sa vue gratuitement

Vous trouverez les opticiens participants sur www.semainedelavision.be

Pour tout complément d’information :

Service Presse APOOB
PR Style – Barbara Urlik
barbara.urlik@prstyle.be
Tél. 03/740 09 90 

Nos sponsors